recette de la Moussaka !

Depuis le temps que je devais la mettre et bien la voici, la fameuse recette de la moussaka que l’on a fait à L’Eycho. Je peux vous dire que l’on c’est bien régalé déjà rien que de le voir en photo mon ventre gargouille !!!

10484563_10152800675697277_8802743910357482268_o

Alors tout d’abord les Ingrédients : ( pour deux plats )

  • 2 Aubergines
  • Pommes de terre
  • Concentré de tomates
  • Huile
  • Basilic
  • Ail
  • 5 tomates
  • 2 épaules d’agneaux
  • Poivrons

Préparation : 

– Peler les pommes de terre et les couper en fines tranches (1 cm)

– Blanchir les pommes de terre (10 minutes maximum)

– Laver et découper en lamelle cinq tomates.

– Couper en rondelles deux aubergines et les mettre au four pendant 15 minutes avec un filet d’huile d’olive dessus

– Laver trois poivrons et les couper en fines lamelles.

– Prendre les deux épaules d’agneaux et les découper en petit morceaux sans enlever le gras.

– Dans un plat mettre les pommes de terre (précédemment coupées en rondelle),

          puis les morceaux d’agneaux

     moussaka

– Rajouter les rondelles d’aubergines grillées, les tomates.

moussaka 1

– Ajoutez les morceaux de poivrons coupés

moussaka2

– Dans un saladier mélanger de l’huile, 70 g de tomates concentrées, du basilic, une gousse d’ail, du persil et du sel

moussaka3

– étaler la sauce sur la préparation

–  Mélanger du fromage râpé et de la crème fraîche, puis l’étaler sur la préparation.

moussaka4

– Enfourner le plat à thermostat 7 ou bien 235 ° pendant 45 minutes mais le temps peut varier à vous de surveiller quand il commence à bien dorer.

Si quelqu’un s’aventurerais à la faire je suis preneuse de la photo finale car on a pas eut le temps d’en faire une. On était plus pressé d’y goûter ^^

Parc Bordelais en mode automne

Qui dit mercredi ensoleillé, dit forcément promenade. Après vous avoir parlé du Parc Majolan à Blanquefort, je vais vous parler du Parc Bordelais. Qui ne le connaît pas ? Il a été construit au 19 ème siècle comme promenade publique, arborant au moins 3000 arbres sur 28 ha.

WP_20141119_004 WP_20141119_001   WP_20141119_003

Vous pourrez y trouver des animaux de la ferme ainsi que des canards et des cygnes, et bien entendu le fameux théâtre Guignol. Ainsi qu’une buvette ou ils font de succulente crêpes au Nutella ( j’avoue je n’ai pas eut le temps de les prendre en photo, gourmands comme on est ). Non loin vous aurez l’aimable surprise de trouver des tables d’échecs ou bien de dames selon votre envie du moment.

WP_20141119_007 WP_20141119_012 WP_20141119_015 WP_20141119_016

Ce joli Parc est un de mes coups de cœur en automne, je ne me lasserais jamais d’y errer des heures voir la journée !!!

#EtreMere ce n’est pas si simple que ça

La plupart des gens qui me lisent ne savent rien de moi, j’ai pris l’initiative de faire ce petit post. Pour me dévoiler, et oui derrière le pseudo la malicieuse se cache une maman. Vous allez me dire on s’en serait douté, mais pas une maman 1+1 = 3 mais plutôt 1+0= 2. Et oui je suis maman solo !!! J’ai sut que j’était enceinte à l’âge de 25 ans, mais je ne me suis pas posé la question fatidique  » mais que je vais je faire ?!!! «  . J’ai sut direct que j’allais le garder, malgré les remontrances de certains de mon entourage. Et oui les familles vieux jeu cela existe encore au 21 ème siècle.

Je savais que cela n’allait pas être une partie de plaisir de jongler entre le travail, la crèche et ensuite l’école et la garderie. Mais quand on est seule à gérer tout ça, il suffit juste de bien s’organiser. Chose que je fais, tout est réglé comme du papier à musique.

Certes des fois j’ai des coups de blues, en me posant pas mal de questions existentielles du genre.  » Est il heureux, même si nous ne sommes pas une famille conventionnelle ? « . Peut être que je cherche la petit bête là où il n’y a pas lui d’être…

Pour autant je ne suis pas de ces mères qui en font des enfants pourris gâtés… Justement je lui apprend la valeur de l’argent, la politesse et le respect des gens avant tout.

Certains vont se dire mais quel acte d’égoïsme de l’avoir gardé !!! Jugez moi tant que vous voulez, je sais ce que je vaut. Et l’avortement ne faisait et ne fait toujours pas partie de mon vocabulaire.